Tuer un délateur ?!

Rédigé le Jeudi 7 Mai 2020
La question de Sacha A.

Chalom,

Il est écrit dans de nombreux livres qu’il est permis de tuer le délateur et que c’est même une Mitsva.

Est-ce applicable aujourd’hui ?

Cela apparaît en contradiction avec la Torah, car la Torah ne permet de se laisser tuer que pour trois Mitsvot (idolâtrie, unions interdites et meurtre).

La délation ne rentre donc pas dans la catégorie de Mitsva que la Torah considère que la mort est préférable à la transgression.

Merci de m’expliquer.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
25615 réponses

Bonjour,

1. Vous écrivez : « Il est écrit dans de nombreux livres qu’il est permis de tuer le délateur et que c’est même une Mitsva. »

Remarque : en effet, cela est mentionné dans le Talmud, Baba Kama 117a. Mais attention ! Il ne s’agit pas d’un délateur ayant prononcé du « Lachone Hara’ classique » mais d’une délation risquant de mettre en danger la vie d’autrui - Il y a de nombreux détails à ce sujet.

Voir, par exemple : Talmud ‘Avoda Zara 26b, Choul'han ‘Aroukh - ‘Hochen Michpat, chapitre 388, Halakha 10, Talmud Sanhédrin 73a, Rambam, Hilkhot ‘Hovel Oumazik, chapitre 8, Halakha 10, Sifté Cohen, passage 56 sur Choul'han ‘Aroukh - ‘Hochen Michpat, chapitre 388, Halakha 11, Rambam, Hilkhot Rotséah, chapitre 4, Halakha 10.

2. Votre question : « Est-ce applicable aujourd’hui ? »

Réponse : non !

3. Votre seconde question : « Cela apparaît en contradiction avec la Torah, car la Torah ne permet de se laisser tuer que pour trois Mitsvot (idolâtrie, unions interdites et meurtre). La délation ne rentre donc pas dans la catégorie de Mitsva que la Torah considère que la mort est préférable à la transgression. Merci de m’expliquer. »

Remarque : vous posez une très belle question.

Réponse : étant donné que le délateur, dans certains cas, met la vie de son prochain, en danger, il a le statut de « Rodef », c'est-à-dire qu’il est « en train » de le tuer. Donc, cette transgression fait partie des « trois fautes » mentionnées dans votre question et dans le Talmud, Sanhédrin 74a ainsi que dans le Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 157, Halakha 1, Rambam, Hilkhot Yessodé Hatorah, chapitre 5, Halakha 1-3.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN