Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:34 : Lever du soleil
12:44 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 13 Décembre 2019 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:49


Hiloulot du jour
Rav David Abi'hssira (Atérèt Rochénou)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Un converti doit-il respecter ses parents ?

Rédigé le Lundi 10 Juillet 2017
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Je voudrais savoir si un converti doit respecter ses parents ?

J'ai un cas dans mon entourage d'une femme convertie qui ne veut plus entendre parler de sa mère.

Est-ce une attitude convenable ?

Merci de m'éclairer.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17445 réponses

Bonjour,

1. Il est interdit à un converti d’éprouver du mépris pour ses parents, de leur faire honte, de leur parler d’une manière irrespectueuse, etc.

Voir Rambam, Hilkhot Mamrim, chapitre 5, Halakha 11, Séfer Ha’hinoukh, Mitsva 260 et Yalkout Yossef - Kiboud Av Vaème, chapitre 6, page 347, Halakha 16.

2. Cependant, il ne lui est pas obligatoire de les accueillir avec les marques de respect mentionnées dans le Choul'han ‘Aroukh [cela est bien, dans la mesure du possible], mais, uniquement, avec celles qui sont courantes et habituelles chez les non-juifs.

3. Toutefois, si les parents du converti sont dans le besoin [maladie, etc.], il est vivement conseillé au fils ou à la fille [avec l’accord de son mari] de leur venir en aide.

Voir Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 2, question 130 et Michnat Haguère, page 179, note 90.

4. « Ne plus vouloir entendre parler de sa mère » ou « ne plus lui adresser la parole » ne sont pas des interdictions en soi, surtout si la fille convertie craint que les contacts avec sa maman la replonge dans une atmosphère et une ambiance qu’elle désire oublier. Voir paragraphes 1 et 2 et Yalkout Yossef - Kiboud Av Vaème, chapitre 6, page 347, Halakha 17.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur