Aujourd'hui à Paris
04:29 : Mise des Téfilines
05:57 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:54 : Coucher du soleil
22:54 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

User de ruse pour empêcher la profanation d'objets saints

Rédigé le Mercredi 30 Janvier 2019
La question de Anonyme

Chalom,

J'ai cru comprendre que nous pouvions agir par ruse pour empêcher la profanation d'objets saints.

Un exemple bête, afin de mieux me faire comprendre : si un non-juif accroche au mur de ses toilettes des Téfilines ('Hass Véchalom), peut-on agir avec ruse/tromperie afin de récupérer ces Téfilines ?

Peut-on trouver une telle Mitsva dans le Talmud ?

En appliquant ce principe à Ya'acov envers 'Essav pour le droit d'aînesse, tout s'expliquerait.

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20963 réponses

Bonjour,

1. Votre comparaison avec l’histoire de Ya'acov et 'Essav est excellente.

C’est, apparemment, l’idée de nos Sages, les ‘Hakhamim, dans les Midrashim.

Nous avons détaillé ce sujet, ici :

https://www.torah-box.com/question/vente-du-droit-d-ainesse-abus-de-faiblesse_32271.html

2. Il n’est pas interdit à un non-juif d’effacer les Noms d’Hachem ou de leur porter atteinte.

Voir Kodech Lachem, page 125, chapitre 12, Halakha 11.

Cependant :

3. Si un Séfer Torah, une Mézouza ou des Téfilines se trouve entre les mains d’un non-juif, c’est une Mitsva de le racheter afin qu’il ne soit plus traité avec un manque de respect.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 39, Halakha 7.

4. Mais attention, il est strictement interdit de mentir ou de les lui voler.

5. De nombreux décisionnaires pensent qu’il est permis à un particulier de les acheter contre une somme bien plus importante que leur valeur.

Pour une association ou un organisme, il n’est pas permis de les acheter contre une somme bien plus importante que leur valeur, car cela les encouragera à voler de tels objets pour faire fortune.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 39, passage 6 et note 26.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN