Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:19 : Mise des Téfilines
05:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:57 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03
Afficher le calendrier
Projet dédié par un généreux donateur
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Mercredi 29 Juin 2022

Vendre un rein pour payer une dette

Rédigé le Dimanche 17 Avril 2022
La question de Avi B.

Bonjour Rav,

Peut-on vendre un de ses reins pour pouvoir payer une dette et démarrer une nouvelle vie ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31012 réponses

Bonjour,

Votre question a été posée, il y a 40 ans, à Rav Its'hak Zylberstein.

Réponse : cela est permis mais il faut obligatoirement contacter un Rav au préalable car il y a certains détails à connaître. [*]

Il a été prouvé que le don d'un rein n'entraîne pas de danger. Donc, il n'est pas interdit d'être donneur de son vivant.

En ce qui concerne la vente d'un rein dans un but commercial, il faut prendre en considération la législation en vigueur dans le pays où l'on se trouve mais comme dit précédemment, selon la Halakha cela est permis, à condition de contacter un Rav afin de prendre connaissance de détails d'une importance majeure.

Rav Ye'hezkel Landau, l'auteur du Noda' Biyéhouda [Tinyana, Yoré Déa, réponse 10], fait remarquer : pour subvenir à ses besoins, l'être humain prend bien des "risques", que ce soit lorsqu'il va à la chasse ou lorsqu'il traverse les océans en s'embarquant sur un bateau pour une destination lointaine.

De nos jours, il en est de même pour bien d'autres activités professionnelles : pompiers, policiers de la brigade criminelle, soldats engagés, certaines activités sportives [pas moins risquées que le don d'un rein], etc.

Pourquoi n'en serait-il pas ainsi lorsqu'il s'agira de rembourser une dette écrasante et colossale ?

Chi'ouré Torah Lerofim, volume 2, chapitre 134 [pages 479-487], Ye'havé Da'at, volume 3, réponse 84, Ma'assé 'Hochèv, volume 4, réponse 24, Rats Katsvi - Poriyout, Yo'hassine, Ichout, pages 292-296.

A ce sujet, voir aussi, Iguerot Moché 'Hochen Michpat, volume 2, réponse 65-66, Te'houmine, volume 20, année 5760, pages 335 et suivantes, Tsits Eliézer, volume 9, réponse 17, chapitre 5, paragraphe 9, Michpat Cohen, réponse 143, Assia, volume 3, page 292, Encyclopedia Hilkhatit Refouit pages 169-175, Briout Oumichpat, volume 2, page 1501 et suivantes.

[*] Service téléphonique - Question au Rav - tous les jours, de 09h30 [heure française] à 00h30. Depuis la France, au 01.80.20.50.00. Depuis Israël, au 02.374.15.15. Tapez sur la touche 2 pour le service Question au Rav.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur