Logo Torah-Box

Viande non-Cachère cuite dans un four Taref

Rédigé le Mercredi 31 Mai 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

Est-il possible de manger de la viande Cachère cuite dans un four non- Cachère en même temps que de la viande non-Cachère ?

Je précise que le plat de la viande non-Cachère est recouvert d’une feuille d’aluminium, et que la viande Cachère est emballée (papier en dessous et en dessus) d’une feuille de papier cuisson et de papier aluminium.

La réponse de Rav Aharon SABBAH
Rav Aharon SABBAH
404 réponses

Bonjour,

Il faut tout d'abord savoir que lorsqu'on cuit au four un aliment interdit avec un mets permis, ce dernier devient interdit à la consommation, et, ce, du fait de la vapeur (Zé'a) qui émane de l'aliment interdit et s'introduit dans l'aliment permis. Cette vapeur est considérée comme une partie de l'aliment interdit qui s'est ainsi imprégné dans le mets permis, le rendant ainsi interdit à la consommation.

Aussi, lorsque le four est non-Cachère, la vapeur interdite émane aussi des résidus restants collés aux parois du four ainsi que du gout interdit qui est absorbé dans ces derniers.

Sources : Choul'han Aroukh (Yoré Déa 92, 8), Iguérot Moché (Yoré Déa tome 1, chap. 40), Min'hat Its'hak (tome 5, chap. 20), Yabi'a Omer (tome 5, Yoré Déa chap. 7) et Rav Wozner (Mibeth Lévy - Bassar Bé'halav page 40).

A noter cependant que certains avis considèrent que si l'aliment interdit était complément sec, il n'émettrait pas forcément de vapeur interdite [voir Pit'hé Techouva (Yoré Déa 92, 6), Iguérot Moché (Yoré Déa tome 1, chap. 40 et fin chap. 59), Rav Chlomo Zalman Auerbach (Min'hat Chlomo tome 2, chap. 67 paragraphe "Béram"), Yabi'a Omer (tome 5 Yoré Déa fin chap. 7) et Avné Hachoul'han (sur Pit'hé Techouva Ibid.)].

Pour en revenir à votre question où les morceaux de viande sont recouverts et que le four est aussi non-Cachère, on peut permettre a posteriori le morceau de viande Cachère uniquement si l'endroit où il était posé dans le four était parfaitement sec et que ce morceau était parfaitement enveloppé hermétiquement, de telle sorte à ce que la vapeur émanant du morceau interdit, des résidus et du gout absorbé dans les parois du four ne pourraient l'atteindre et y pénétrer. Il faudra cependant être extrêmement prudent lorsqu'on retirera l'aluminium recouvrant le morceau de viande pour ne pas que des résidus de vapeur entrent en contact avec ce dernier, par exemple en le rinçant à froid avant de le retirer.

Cette permission est uniquement a posteriori, à savoir que les morceaux de viande ont déjà été cuit ensemble, mais on ne peut en aucun cas permettre a priori de cuire dans un four non-Cachère en s'appuyant sur le fait que l'aliment Cachère serait enveloppé.

Voir Rama (Yoré Déa 92, 8), Ketav Sofer (Yoré Déa chap. 54), Iguérot Moché (Yoré Déa tome 3, chap. 10), Badé Hachoul'han (92, 182), et Avné Hachoul'han (sur Rama Ibid.).

Pour la méthode de cachérisation d'un four interdit, je vous invite à consulter ce lien :

https://www.torah-box.com/question/cacherisation-d-un-four-ayant-appartenu-a-des-goyim_3293.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Cordialement.

Lois & Récits : les 4 Jeûnes

Lois & Récits : les 4 Jeûnes

Tout pour passer des jeûnes de façon plus active. Les halakhot et les récits à connaitre pour les 4 Jeûnes du 17 Tamouz, 9 Av, Guedalia et 10 Tevet. Réflexions sur les destructions du Temple et la reconstruction du 3èùe Beth-Hamikdach.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Aharon SABBAH