Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:26 : Mise des Téfilines
08:33 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:32 : Coucher du soleil
18:21 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Ovadiah Hadayah
Afficher le calendrier

Vin touché par un musulman, permis à la consommation ?

Rédigé le Mercredi 19 Septembre 2018
La question de Joelle A.

Bonjour,

J'ai entendu qu'un musulman a le droit d'ouvrir une bouteille de vin Cachère non Mévouchal.

Quelle est la source de cette information ?

Merci

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28880 réponses

Bonjour,

Si le vin n’est pas Mévouchal :

Si un musulman [non considéré comme un ‘Oved 'Avoda Zara - pratiquant l’idolâtrie] déplace une bouteille ouverte, le vin n’est pas permis à la consommation, mais il est permis d’en tirer profit [le vendre à un non-juif, par exemple]. Ceci, contrairement aux autres non-juifs.

Voir Choul'han ‘Aroukh, Yoré Déa, chapitre 124, Halakha 6, Yalkout Yossef - Kitsour, volume 2, page 594, Halakha 1 et Hacacheroute Lémaa'ssé, page 277.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN