Le jour de Hochaana Rabba est plutôt sérieux, puisque c'est à cette date qu'Hachem scelle notre jugement. Et même si les portes de la téchouva sont toujours ouvertes, et que la tefila, la téchouva et la tsédaka annulent les mauvais décrets, il est certainement préférable de n'être concerné par aucun de ces derniers. D'où l'importance de bien se préparer à Hochaana Rabba, et de bien vivre ce moment si important. On peut cependant se demander, et c'est le sujet de ce cours: si Hochaana Rabba est un moment tellement sérieux, comment se fait-il qu'il se trouve en plein Soukkot, qui est zemane sim'haténou (un moment de joie) ? Réponse à travers des passages de parachat Ki Tetsé et de parachat Ki Tavo, et une définition de la joie, qui montre que celle-ci n'est pas synonyme d'insouciance...