Le Talmud Yéroushalmi, dans le traité Yoma, demande: "Entre les personnes qui ont vécu à l'époque du premier Beth Hamikdash et celles qui ont vécu à l'époque du second, lesquelles étaient les meilleures ? ". Que répond-t-il à cela, et quels argument avance-t-il? Comment comprendre sa conclusion, selon laquelle toute génération dans laquelle le Beth Hamikdash n'a pas été construit est considérée comme l'ayant détruit ? Comment comprendre les étonnants propos du Ramban (rapportés dans son Séfer Haguéoula) selon lesquels les fautes commises à l'époque qui précéda la destruction du premier Beth Hamikdash n'ont pas encore été totalement expiées ? Comment se fait-il alors que le deuxième Beth Hamikdash ait été construit ? Que dit Rabbi Yonathan Eibechitz à ce propos ? Selon Rabbi Yaacov Emdine, pourquoi n'avons-nous pas de Beth Hamikdash aujourd'hui?