Pourquoi s'attrister à Ticha Béav ? Que nous manque-t-il en l'absence du Beth Hamikdash ? En quoi la destruction de celui-ci est-elle bonne ? En quoi est-il si important d'attendre le Machia'h ? Pourquoi est-ce que nous commençons, le 9 Av à hatsot, à être consolés et moins endeuillés (alors que jusque-là, les lois de deuil sont allées en augmentant) ? Réponse à travers des propos de Rav Pinkous et du Rambam.