La destruction du Beth Hamikdash a eu lieu il y a près de deux mille ans. Nous-mêmes n'avons jamais connu le Temple, et vivons aujourd'hui confortablement. Que nous manque-t-il donc en son absence ? Pourquoi (et comment) s'attrister de l'avoir perdu ? Réponse à travers des propos du Baal Hatourim sur les premiers mots de parachat Béréchit.