Ticha Béav est un jour particulièrement triste, un des seuls jours tristes du calendrier juif. Pourtant, dans la Méguilat Ekha, il est appelé moed (fête). Qu'est-il donc, au juste ? Un jour de tristesse ou un jour de joie ? Qu'est-ce qu'Hachem attend de nous à Ticha Béav ? En quoi ce jour peut-il nous aider à nous préparer à Roch Hachana et à Yom Kippour ? En quoi peut-il renforcer notre émouna ?