Les trois semaines de deuil de Ben Hamétsarim sont suivies de sept semaines de consolation. Ces chiffres sont-ils arbitraires ? Pourquoi ? Comment Hachem va-t-Il nous consoler de la destruction du Beth Hamikdash ? Que nous manque-t-il en l'absence de ce dernier ? Peut-on ressentir le manque d'une chose que nous n'avons pas connue ? Qu'est-ce qu'Hachem attend de nous pendant Ben Hamétsarim ?