Une magnifique photographie de Rav ‘Haïm Kanievsky a été prise durant la fête de Souccot, où on le voit étudier dans sa Soucca avec une concentration qui force le respect , étudiant dans sa Soucca.

“Une image vaut mille mots” : cette citation, parfois attribuée à Confucius, est très contestable dans la vision juive des choses. Le peuple de l’écrit réfléchit, et ne résume pas la quintessence divine à quelque image. Mais pourtant, cette phrase pérorant le primat de l’image a sa part de vérité quand l’on voit le Sage de notre génération, Rav ‘Haïm Kanievsky, étudier avec une concentration et une assiduité uniques, dans sa Soucca pendant la fête de Souccot. On en retire une grande sérénité, et une motivation renouvelée, décuplée pour aborder la nouvelle année sous le signe de l’étude de la Torah. Talmud Torah Kénégued Coulam, l’étude de la Torah vaut toutes les Mitsvot, nous apprend la Michna Péa (1:1). Pourquoi ? Rabbi Akiva nous l'explique clairement dans le Talmud, traité Kiddouchin (40b) : “Grande est l’étude de la Torah car elle mène à l’action”.

“Ton guide ne se dérobera plus à ton regard, tes yeux pourront voir ton guide” (Yéchayahou 30:20) Aujourd’hui, nos yeux peuvent voir, même à distance, les actions de nos maîtres, pour en retirer les enseignements adéquats.

Photographies : David Zer