Lorsque le fils de Louis XVI était malade, le roi demanda au 'Hida (Rabbi 'Haïm David Yossef Azoulay) de lui faire une bérakha. Le Rav se rendit donc au palais royal, il pria, et l'enfant guérit. Bien qu'à cette époque les Juifs n'étaient pas émancipés, le Rav fut respecté et admiré même par des goyim. Véritable puits de science, il connaissait tous les sujets, et rédigea plus de quatre vingt dix ouvrages! Il aimait la terre d'Israël, et restait dans ce pays autant qu'il le pouvait. D'une grandeur morale peu commune, il avoua publiquement ce qu'il fit une fois, un incident sur lequel il fit téchouva toute sa vie. Une histoire apparemment simple, mais qui nous rappelle notre devoir en cette période d'avant Kippour: avoir honte du mal que nous avons fait, et essayer de corriger ne serait-ce qu'un seul de nos défauts...