A travers des propos du Arizal, ce cours explique comment la néchama yétéra (l'âme supplémentaire) entre en nous le Chabbath et nous quitte à la sortie de Chabbath. Il montre notamment en quoi les mitsvot du vendredi soir (allumage des bougies de Chabbath, kiddoush et pour certains, habitude de sentir des béssamim avant kiddoush) et celles de la sortie de Chabbath (la Havdala, avec le vin, la bougie et les béssamim) interviennent dans ce processus.