Question de Jeremy A. :

Bonjour Rav,

Pourquoi avons-nous l'interdiction de sonner le Chofar le Chabbath ?

Réponse de Rav Avraham GARCIA :

Chalom Ouvrakha,

Nos Sages nous expliquent (Chabbath 117a 161b, ainsi que Roch Hachana 29) que sonner n'est pas un "travail", mais une connaissance ('Hokhma), et, par conséquent, interdisent de sonner Chabbath (Chvout). Il s'agit d'un interdit rabbinique.

Reste à comprendre lequel exactement.

Certains expliquent que c'est par crainte d'en venir à confectionner un instrument de musique (Lé'hèm Michné sur le Rambam Hilkhot Chofar 2-6 et autres).

D'autres expliquent que cet interdit est comme celui de "Ouvdin Dé'hol", c'est-à-dire se comporter Chabbath comme la semaine, et il y a là une forme de mépris du respect du Chabbath (Ran début du traité Chabbath 1b et autres).

De plus, si le Chabbath correspond à Roch Hachana, bien que l'on aurait dû permettre de sonner pour accomplir la Mitsva de la Torah, nos Sages ont tout de même laissé l'interdiction en vigueur, de peur que l'on en vienne à porter le Chofar chez le Rav pour qu'il nous apprenne à sonner.

Kol Touv.

Les 10 dernières questions sur le Chabbath

Découvrez les 10 dernières questions sur le thème du Chabbath posées aux Rabbanim de notre service "Question au Rav", qui permet à chacun de recevoir une réponse dans n’importe quel domaine du Judaïsme, en quelques jours.

Poser une question à un Rav