Ce cours montre l'importance du Pérek Chira, disant notamment que ce livre devrait être lu chaque jour par les hommes et les femmes. Il en explique le contenu (à travers des propos de la Guemara, du Ari Hakadosh et du Baal Chem Tov), montrant notamment qu'il ne peut pas être considéré simplement comme "le chant des animaux". Puis il parle de ses ségoulot, et de la prière à dire après sa lecture.