6 Avril 2021 - 24 Nissan 5781

Zmanim Paris

05:38Aube - Alot haCha'har
06:14Début mise des Téfilines et Chéma
07:18Lever du soleil - Nets ha'Hama
09:45Fin du 1er Zman du Chéma (Maguen Avraham)
10:35Fin du 2ème Zman du Chéma (Gaon de Vilna)
11:08Fin 1er Zman de la Téfila
11:41Fin 2ème Zman de la Téfila
13:53Mi-journée - 'Hatsot
14:26Min'ha Guédola
17:45Min'ha Kétana
19:07Plag Hamin'ha (Gaon de Vilna)
20:29Coucher du soleil - Chkiya
21:15Apparition des étoiles - Tstèt haKokhavim
22:10Nuit selon Rabbénou Tam
01:53Mi-nuit - 'Hatsot halayla

Daf Hayomi

Chekalim 16

Michna Yomit

Nega'im 12-7

Hiloulot du jour

  • Rav 'Haïm Itshak Chajkin

Compte du Omer

9ème jour du 'Omer

Limoud au féminin

Etude n°178

Histoire Juive

06-04-1848 / Les Juifs de Prusse obtiennent l'égalité.

Moussar du Jour - 24 Nissan

Les sages du Talmud énoncent un principe fondamental relatif à la lutte contre le Yetser hara’.

« J’ai créé le Yetser Hara’ et j’ai créé la Torah comme antidote. Si vous vous adonnez à l’étude de la Torah, vous ne serez pas livrés entre ses mains comme il est dit « N’est-ce pas si tu t’améliores, tu vaincras. Mais si vous n’étudiez pas la Torah, vous serez livrés entre ses mains comme il est dit « Et le péché est tapi à la porte ». En outre, sache que toutes les activités du Yetser Hara’ ont pour objectif exclusif d’amener l’homme à fauter comme il est dit « Tu es l’objet de son désir ». Mais si tu le souhaites, tu peux le dominer » (Traité Kidouchin, 30b).

« Si tu rencontres ce personnage répugnant (le Yetser Hara’), traine le au Beth Hamidrach. S’il est en pierre, brise-le en miettes, s’il est en fer, fais-le exploser ».

Nos Sages nous expliquent que l’étude de la Torah est effectivement le seul antidote valable pour contrer les pulsions négatives qui peuvent naître dans le cœur de l’homme. Naturellement, l’étude de la Torah amène l’homme fréquenter dans son étude les exemples admirables de Sages qui ont réussi à lutter contre les tentations négatives de l’existence. Elle lui permet également de méditer sur les chemins vertueux à rechercher durant sa vie, sur les bonnes dispositions d’esprit et les moyens pour les acquérir. Mais là n’est peut-être pas l’essentiel. L’étude de la Torah permet surtout à l’homme de satisfaire un besoin fondamental : nourrir son âme, sa néchama. De même que la nature a horreur du vide, l’âme de l’homme ne supporte pas l’absence de nourriture spirituelle. Or, si l’homme néglige cette dimension de son existence, son âme et son esprit trouveront des occupations de substitution inadaptées à leurs aspirations originelles. Cette inadéquation pourra faire naître des sentiments délétères dans le cœur de l’homme : tristesse, mélancolie, colère, hédonisme matérialiste…

L’étude de la Torah est ainsi le meilleur antidote contre ces écueils.

L’esprit et l’âme de l’homme ne supportent pas l’oisiveté et le désoeuvrement. A défaut de se nourrir des mots de la Torah, l’âme cherchera des nourritures de substitution, qui lui sont moins adaptés et l’éloignent de son épanouissement. [Jerome Touboul]
Newsletter Torah-Box

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

16 Avril 2021 - 4 Iyar 5781

  • 05:51 Mise des Téfilines
  • 06:58 Lever du soleil
  • 13:50 Heure de milieu du jour
  • 20:44 Coucher du soleil
  • 21:31 Tombée de la nuit

Chabbath Tazria - Metsora
Vendredi 16 Avril 2021

Entrée à 20:26
Sortie à 21:37


Changer de ville