Un peu avant sa mort, un grand Rabbi marchait dans sa chambre, en répétant plusieurs fois "Il l'a pourtant bien fait ! Il l'a pourtant bien fait !". Intrigués, ses élèves se demandaient de quoi il parlait... Le Rabbi expliqua alors: "Moché Rabbénou a quitté ce monde sans avoir peur de la mort. Je veux y arriver aussi !". Comment faire pour ne pas craindre la mort ? Pourquoi a-t-on souvent tendance à associer celle-ci à de la tristesse et à de la douleur ? En quoi la vie d'un être humain ressemble-t-elle à une torche ? Pourquoi ne devrait-on pas avoir peur de la mort ?