Que signifie le principe de "ein mazal léIsraël" ? Si le peuple juif n'a pas de mazal, pourquoi souhaitons-nous si souvent "Mazal tov !" ? Comment comprendre que ce qu'Hachem a décidé pour nous peut toujours changer, en bien ou en mal ? Comment le changer en bien ? Réponse à travers des propos du Kédoushat Lévy, qui montrent l'importance de la émouna (foi en Hachem), et comment y arriver.