Le Saba de Kelem nous dit que le don de la Torah a eu lieu par le mérite d'Avraham Avinou. Comment comprendre cette affirmation ? Quel mérite particulier avait Avraham Avinou pour avoir entraîné un événement aussi grandiose ? En quoi consistait la dixième épreuve à laquelle Avraham Avinou a été confrontée ? En quoi était-elle extraordinaire ? N'y a-t-il pas eu, tout au long de notre histoire, de nombreuses personnes qui ont préféré mourir plutôt que de transgresser la volonté d'Hachem ? En quoi la émouna (foi en Hachem) de Noa'h était-elle insuffisante ? En construisant l'arche pendant 120 ans et au péril de sa vie, Noa'h n'a-t-il pas fait preuve, au contraire, d'une émouna hors du commun ? Que dit Rav Haïm Schmoulevitz à ce propos ?