Logo Torah-Box
Pensée Juive

[Vidéo] Le Sceau de la Vérité - histoire d'une "mort clinique" bouleversante...

Mis en ligne le Jeudi 30 Avril 2020

Découvrez une histoire vraie de "mort clinique" stupéfiante, accompagnée de détails concernant la cour de justice Céleste.

Vivante et explicite, elle décrit les chemins par lesquels la néchama (l'âme) passera en quittant ce monde terrestre. Les proches retrouvés, les avérot (fautes spirituelles) détaillées, les mérites,...
 
Durée : 1 heure et 8 minutes

 

Ci-après, une liste de versets de la Torah en concordance avec certains concepts évoqués dans le témoignage vidéo : 

Comment l’âme plane au-dessus du corps

« Au cours des 3 jours qui suivent le décès l’âme plane au-dessus du corps et pense qu’elle va y revenir. » (Talmud de Jerusalem, Mo’èd Katan, 3-15)

« Pendant 7 jours l’âme va et vient entre la maison et la tombe » (Zohar Vayé’hi 218b - 226a)

Un tunnel obscur

« Quand l’âme sort de ce monde-ci, elle monte dans la caverne de Makhpélah – la porte du paradis » (Zohar Vayé’hi 219, 250)

L’immense lumière

Rabbi Dossa dit : « le verset dit : « Car un homme ne peut pas me voir » ». pendant la vie les hommes ne voient pas, mais ils voient après la mort.
(Bamidbar Rabba fin de Nasso)

« Seigneur du Monde, Tu es la lumière du monde » (Bamidbar Rabba, Béha’alotékha 16 :5)

« Il n’y rien de plus difficile pour l’âme que de se séparer du corps, et personne ne meurt avant de voir la lumière de la présence divine. Et du fait de sa grande soif de cette vision, l’âme sort à la rencontre de la présence divine. » (Talmud de babylone, Kidouchin 48)

« A ce moment-là, quand elle doit quitter le monde, l’âme sort du corps. Jusqu’à ce que la présence divine se révèle à l’âme ; et dans sa joie et l’amour de la présence divine, l’âme sort du corps à la rencontre de la présence divine, et si elle a du mérite, elle s’attache à la Présence divine. Et sinon la présence divine s’en va loin d’elle. Et l’âme reste dans le deuil d’avoir quitté le corps. » (Zohar Métsora 53)

« Au moment du décès, il est donné à l’homme de voir ce qu’il n’a jamais vu de sa vie. » (Zohar Vayé’hi)

« Le monde futur est étendu, infini, découvert. Juste une grande lumière qui ressemble à la lumière de ce monde-ci. » (Séfer ha-yachar, Cha’ar 14)

Rencontre avec des parents ou des amis

Au moment où le juste meurt, le Hakadoch Baroukh Hou dit : « Venez les tsadikim, venez l’accueillir ! » Et les tsadikim disent : « Sois le bienvenu ! » (Talmud de babylone, Ketoubot 104)

« Au moment de la mort d’un homme, il voit ses parents et ses amis de ce monde-là, et il les reconnaît – ils ont l’aspect qu’ils avaient dans ce monde-ci. Et s’il a des mérites tous sont heureux pour lui et ils l’accompagnent. » (Zohar Vayé’hi 218b)

Toutes ses actions sont écrites en détail. Au moment de la mort d’un homme toutes ses actions lui sont montrées, et on lui dit : « Inscris tout ce que tu as fait. Parce que tu meurs pour tes actions ». Et il inscrit et signe. (Yalkout Chimoni - Job 922)

« Sache ce qui est dessus de toi. Un œil observe – une oreille écoute et toutes tes actions sont inscrites dans un livre. » (Avot 2.1)

« La conclusion de tout cela : il faut craindre le Seigneur, et écouter ses préceptes, parce que tout l’homme se résume à cela ! » (Kohélèt 12,1)

Elie (n°9) : Ne pas sortir sans permission

Elie (n°9) : Ne pas sortir sans permission

Outil pédagogique sous forme de livret en couleur et plastifié pour apprendre aux enfants à ne jamais sortir de chez eux sans permission.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Newsletter Torah-Box

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

18 Juin 2024 - 12 Sivan 5784

  • 04:39 Mise des Téfilines
  • 05:44 Lever du soleil
  • 13:11 Heure de milieu du jour
  • 20:38 Coucher du soleil
  • 21:24 Tombée de la nuit

Chabbath Béhaalotékha
Vendredi 21 Juin 2024

Entrée à 20:21
Sortie à 21:29


Changer de ville