Lorsqu'on fait téchouva, on a souvent de grandes ambitions spirituelles. Mais on ne parvient pas toujours à les réaliser. Doit-on pour autant être frustré ou se décourager ? Pourquoi ?