Ce cours rapporte d'étonnantes paroles de Rabbi Yo'hanane concernant la téchouva de Yichmaël, et qui semblent signifier qu'il suffit d'avoir fait un acte positif pour avoir téchouva. Il montre en quoi l'amélioration du comportement d'une personne ne prouve pas forcément sa téchouva, et explique la grandeur d'un certain type de honte: la honte qui amène l'homme à ne pas fauter et à grandir en yirat chamayim.