Peut-on changer une mauvaise mida (un mauvais trait de caractère) lorsqu'on s'y est habitué ? Qu'est-ce qui entraine les mauvaises midoth ? L'influence de l'entourage ne touche-t-elle que les enfants ? Que dit à ce sujet le Rambam dans son Séfer Hikhoth Dé'oth ? Le fait d'être influençable est-il forcément négatif ? Pourquoi ? Selon Beth Hillel, que doit-on dire lorsqu'on fait l'éloge d'une kala (mariée) ? Beth Chammaï est-il d'accord avec cette opinion ? Pourquoi ? Quel(s) enseignement(s) peut-on tirer de la discussion qu'il y a eu entre eux sur ce point ? En quoi cette dernière confirme-t-elle les propos du Rambam rapportés précédemment ? Comment comprendre les mots "vé'éné Léa rakoth" ? Que dit Rachi à leur sujet ? Pourquoi est-il étonnant que la Torah les ait mentionnés ? En quoi sont-ils, en fait, une louange pour Léa Iménou ? En quoi rappellent-ils la force de l'influence ?