Au début de ce cours, Rav Benchétrit rapporte un passage de la Guémara Kiddoushine, qui compare le respect et la crainte des parents au respect et à la crainte d'Hachem. Il demande : Comment est-il possible de mettre ces éléments sur un même plan? Il donne une explication basée sur le Séfer Ha'hinou'h et le Maharcha, qui montre l'importance de reconnaître le bien qui nous a été fait. Il explique - à partir d'un commentaire du Ramban- que la crainte et l'amour d'Hachem sont des objectifs à atteindre, et que les mitsvot de la Torah sont les moyens d'y parvenir. Il rappelle l'importance d'aimer son prochain, en mentionnant le Méssilat Yécharim et en précisant qu'aimer n'est pas qu'une question de sentiment ; cela nécessite de l'implication.