Ce cours, basé sur des propos du Choul'hane Aroukh, énonce plusieurs lois concernant le Hallel, et plus précisément les bénédictions qui encadrent celui-ci, le fait qu'il soit préférable d'être debout lorsqu'on le dit, les cas où il est permis de s'interrompre (sans parler) pendant sa récitation, les moments où on dit le Hallel en entier et ceux où on le dit en abrégé, et les questions : Les femmes ont-elles l'obligation de dire le Hallel ? Si oui, avec ou sans bénédiction ?