Comment comprendre que les bougies de Chabbath de nos Imaot (matriarches) restaient allumées toute la semaine ? En quoi est-ce précisément cela qui, chez Rivka, a consolé Its'hak de la perte de sa mère ? Quels enseignements pouvons-nous en tirer quant au rôle de la femme dans son foyer ? Réponse à travers la paracha de Hayé Sarah.