A travers des propos de Rabbi Na'hman de Bresslev, des mots du Téhilim 142 et un machal, ce cours montre la nécessité, dans la vie, de parler à Hachem, et de ne jamais oublier qu'Il est toujours là.