Chaque douleur, chaque épreuve que traverse un Juif est emprunte de Bien car il n'y a rien de Mal qui provienne de D.ieu et ce, quand bien même il ne parviendrait pas à le ressentir de par son entendement limité ou depuis l'obscurité dans laquelle il se trouve. L'attitude à adopter pour surmonter les épreuves sans sombrer dans la tristesse est de renforcer la Émouna, de parler à Hachem à voix haute et de développer l'intime et inébranlable conviction que tout est pour le Bien.