Torah féminine

Tsniout et Paracha : La Tsniout, synonyme de silence ? (Chemini)

Mis en ligne le Mardi 6 Avril 2021

« Les fils d'Aaron, Nadab et Abihou, prenant chacun leur encensoir, y mirent du feu, sur lequel ils jetèrent de l'encens, et apportèrent devant le Seigneur un feu profane sans qu'il le leur eût commandé. Moïse dit à Aaron : "C'est là ce qu'avait déclaré l'Éternel en disant : Je veux être sanctifié par ceux qui m'approchent et glorifié à la face de tout le peuple !" Et Aaron garda le silence ». Juste lorsque la joie de l’inauguration du Tabernacle battait son plein après qu’Aaron bénit tout le peuple la tragédie survint. Ses deux fils ainés que Moché décrivit comme les deux garçons les plus exceptionnels de la nation périrent brutalement. Mais « Aaron garda le silence ». Quelle était la signification de ce silence ? Et en quoi cela peut-il nous éclairer et nous renforcer dans le domaine de notre précieuse Mitsva qu'est la Tsniout ?

Un silence qui en dit beaucoup...

Aaron le Cohen Gadol, avait  un rôle considérable avec énormément de responsabilités. Comment faire face à une tragédie de la sorte tout en gardant sa dignité et son honneur ?

Aaron accepta la sentence Divine nous révèle Rachi, ce qui lui valut le privilège de recevoir la Mitsva suivante (l’interdit de boire ni vin ni liqueur forte lorsque lui et ses fils rentraient dans la tente d’assignation). Ce silence peut nous sembler un manque d’existence, une faiblesse mais au contraire il est la preuve d’une grandeur exemplaire. 

Dans la Tsniout parler délicatement ou parfois opter pour le silence ne veut pas dire être faible.

Bien au contraire, on connait notre place, on prend du recul face à la situation, on réfléchit et on agit en conséquence. Cela demande au final beaucoup de finesse et de tact. 

Les princesses que nous sommes ne pouvons ni crier ni parler d’une voix forte que ce soit dans la rue ou dans tout endroit public. Noblesse oblige ! La Tsniout implique une conduite raffinée et calme. Nous devrons être prudentes quant aux choix des mots en évitant un langage grossier. (Oz Ve Hadar Levoucha, Rav Falk).

Voiler et cacher notre corps ne veut pas le dédaigner !

« Le corps est la sainte œuvre de D.ieu, c’est le lieu sacré de la révélation de l’âme comme le Tabernacle. La manière dont nous conservons le respect de notre corps est de le couvrir. Non pas parce qu’il est honteux, mais parce qu’il est beau et précieux » (Rav Aaron Moss). 

En nous comportant de manière Tsanoua, nous faisons preuve d’une grande force. La force de filtrer un vêtement, un accessoire, un parfum, mais encore un endroit ou un comportement afin de toujours opter pour la modestie, la discrétion et l’élégance. Comme notre ancêtre Aaron, nous agissons avec une foi complète, signe de notre alliance éternelle avec notre Père. 

Femme soumise ?

Bien sûr que non ! Oui à la beauté, oui à la grâce, oui à exprimer nos goûts et notre unicité, et oui à mettre en avant nos talents. Mais non à être une femme objet attirant les regards à outrance. C’est ça mes chères amies notre mission dans la Tsniout. De savoir trouver avec subtilité et finesse comment exister de manière canalisée, sans tomber dans un silence signe de soumission voire d’inexistence.

On ne s’efface pas en démarrant ou en évoluant dans la Tsniout, nous allons comme Aaron le Cohen Gadol accepter la volonté divine avec foi : celle de nous vêtir et de nous comporter avec pudeur. 

Et comme lui, nous mériterons une autre Mitsva rien que pour nous, et comme « une Mitsva en attire une autre » (Pirkei Avot 4 :2) nous rentrerons alors dans un cercle de bonnes actions qui élèveront tout notre être...

Esther MELLOUL - © Torah-Box

Contact : tsnioutnews@gmail.com (enseignements Tsniout, préparation au mariage, cours pour jeunes filles, etc.)

Avez-vous aimé ?
Newsletter Torah-Box Femmes

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

chavouot
Réjouissez le coeur des pauvres
avec un colis de nourriture pour Chavouot
Soit € après réduction d'impôts*

9 Mai 2021 - 27 Iyar 5781

  • 05:02 Mise des Téfilines
  • 06:17 Lever du soleil
  • 13:47 Heure de milieu du jour
  • 21:17 Coucher du soleil
  • 22:11 Tombée de la nuit

Chabbath Bamidbar
Vendredi 14 Mai 2021

Entrée à 21:06
Sortie à 22:25


Changer de ville