Jérusalem, le 20 Adar 5774 / 20 février 2014

Voir la vidéo Télécharger la vidéo

 

Afin de soutenir en urgence une jeune orpheline francophone : Léa
Torah-Box vous fait part du message de Rav Yossef-'Hai Abergel, pour cette noble cause pleine de bénédictions :

" Chers amis,

En général, on aime faire les Mitsvot, à la perfection. On n’aime pas faire les choses à moitié, quand on les fait, on les fait bien. C’est encore plus vrai pour les commandements.

Une des Mitsvot les plus particulières qu’Hachem nous a donnée, nous a confiée, c’est la Mitsva de la Tsédaka. En effet, Maïmonide nous enseigne que la Mitsva de la Tsédaka doit être celle dont on doit faire le plus attention.

Dans la Mitsva de charité, nos Sages nous ont aussi dévoilé que l'un des plus grands niveaux, c’est ce qu’on appelle Hakhnassat Kala, c'est-à-dire aider une personne, surtout si elle est orpheline, à se marier.

Une jeune fille qui s’appelle Léa, doit se marier Béézrat Hachem dans un mois, elle est orpheline, je la connais personnellement, une fille extraordinaire, et qui n’a aucun sou pour pouvoir se marier et fonder son foyer, une fille qui a des vertus extraordinaires.

Il est vrai qu’aujourd’hui, nous sommes très sollicités par la Tsédaka, pratiquement tous les jours, et croyez-moi qu’en Israël c’est pareil, on est sollicité tous les jours, là où on travaille, là où on étudie, au téléphone, par la poste, vraiment plusieurs fois par jour. Et en fait, il faut bien comprendre que c’est un cadeau Divin. En effet, dit le Zohar Hakadoch, lorsqu’au Ciel on veut envoyer un cadeau à quelqu’un, on lui envoie un pauvre, on lui envoie une institution qui a besoin d’être aidé, on lui demande de participer à la Mitsva de Hakhnassat Kala, parce que c’est le plus grand bien qu’on peut procurer à une personne sur terre lorsqu’on lui demande de participer à cette Mitsva.

Mis à part cela, c’est écrit qu'à la fin des temps, c’est la Mitsva de la Tsédaka qui va nous faire mériter la délivrance, le Machia’h qu’on attend tellement.

C’est un grand Zekhout, un grand privilège, pour toute personne qui pourra aider cette Kala. Tizkou la-mitsvot, qu’Hachem vous comble vous et votre famille de tout le bonheur possible, amen ken yéhi ratson.
 "

Rav Yossef-'Hai Abergel

* Bénédictions: les noms de chaque donateur seront transmis à Rav 'Haim Kanievsky & Rabbi David Abi'hssira pour une prière spéciale.

* Pour tout don supérieur à 104 Euro : recevez le nouveau livre exclusif "Rav Yochiahou Pinto" (250 pages de Divrei Torah).

* Reçu CERFA : votre don est remboursable jusqu'à 66% par les impôts. Ex : pour un don de 104 Euros, il reste réellement 35 Euros à votre charge.

Quelques moyens de participer à cette Mitsva :
 

1/ Paypal
cliquez-ici

 

2/ Carte Bancaire

cliquez-ici

3/ Chèque (en France)
à l'ordre de « Tov Li » : TOV LI - B.P 42041 - 69603 Villeurbanne (France)

4/ Chèque (en Israel)
à l'ordre de « Torah-Box » : BP 23520 - 91235 Jerusalem (Israel)

5/ Virement Bancaire (en France)
Bénéficiaire : TOV LI - Banque : Banque Postale - Guichet : 01007 - N° Compte : 1627447M038 - Clé : 53
IBAN : FR07 2004 1010 0716 2744 7M03 853 - BIC/SWIFT : PSSTFRPPLYO

cliquez-ici pour voir notre Relevé d'Identité Bancaire

[ Lors de votre don, veuillez préciser la raison : "Mariage Léa", ainsi que votre email et n° de mobile ]

N'oubliez pas ! Reçu CERFA délivré sur demande. 66% du montant de votre don à l'association Torah-Box (Tov Li) est déductible de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable, si vous êtes résident français.

Ces dons sont déductibles du Maasser.
 

Que Hachem vous bénisse et vous rende cette générosité par de multiples réussites dans tous les domaines.

Rav Yossef-'Haï ABERGEL