Comment se fait-il que la religion d'un enfant dépende de celle de sa mère ? Pourquoi Adam Harishone, qui a pourtant nommé tous les êtres vivants, n'a appelé sa femme 'Hava qu'après la faute du 'Ets hada'ath (de la consommation du fruit interdit) ? Réponses à ces questions basées sur un commentaire du Or Ha'haïm Hakadosh qui rappelle notamment l'importance du 'amal (de faire des efforts) et la gravité de l'oisiveté, et qui montre à quel point il est fondamental de s'investir dans l'étude de la Torah, que ce soit en l'étudiant soi-même ou en travaillant afin d'aider ceux qui l'étudient.