Au début de la paracha de Bo, avant d'envoyer la huitième plaie sur l'Egypte, Hachem dit à Moché Rabbénou "Bo el Par'o ki Ani hikhbadeti et libo (Viens chez Par'o car J'ai endurci son coeur)". Que nous montre ici l'emploi du terme Bo ? Quel était le but  de cette "visite" chez Par'o ? Puisque c'est Hachem Lui-même qui a endurci le cœur de Par'o, pourquoi celui-ci a-t-il néanmoins été sanctionné ? Pourquoi prévenir Par'o qu'une plaie va frapper l'Egypte si celui-ci n'a plus la bé'hira (le libre-arbitre) de laisser ou pas les Bénei Israël quitter son pays ? Que dit le Chem Michmouël à ce propos ? Comment comprendre les étonnantes paroles du Réchit 'Hokhma (rapportées dans Cha'ar Hakédousha), et selon lesquelles la téchouva peut réparer n'importe quelle faute ?