A travers un commentaire du Seforno et des propos du Gaone de Vilna, ce cours explique pourquoi, contrairement au premier ou au deuxième Beth Hamikdash, le Michkane est resté intact: il n'a jamais été détruit, et ses ustensiles n'ont jamais été amenés en captivité. Et il montre ainsi l'importance d'agir לשם שמים, c'est-à-dire en l'honneur de Hachem.