Logo Torah-Box

Aller à la synagogue en rollers Chabbath

Rédigé le Samedi 22 Avril 2017
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Mon fiancé est officiant dans une synagogue située à 11km de chez lui depuis maintenant deux ans.

Est-il possible pour lui de prendre des rollers ?

Merci Rav.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38960 réponses

Bonjour,

D’après certains décisionnaires, il n’est pas interdit aux enfants de jouer aux patins à roulettes [ou rollers] durant Chabbath, mais il n’est pas possible de permettre une telle chose pour se rendre au Beth Haknesset, et surtout s'il s'agit d'un adulte pour une distance de 11 Km.

Cette réponse est une  s y n t h è s e  des références citées ci-dessous.

Ouvdine De’hol [Rav Tsouriel Ohayon], chapitre 10, Halakha 9,

Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5771], chapitre 248, passage 3,

‘Hidouché Batra [Rav ‘Haïm Dov Altosski] sur Michna Broura, volume 3, page 269,

Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition - 5770], chapitre 16, Halakha 18,

Béèr Sarim, volume 2, question 67,

Béèr Sarim, volume 3, question 38, passage 3

Or’hot Chabbath, chapitre 19, note 95,

Loua'h Hamouktsé, page 135, note 648 et page 160, note 769,

Yalkout Yossef - Chabbath, volume 5, page 61, fin de la note 3 [apparemment, permission uniquement pour les enfants],

‘Hout Chani - Chabbath, volume 4, page 127,

Pniné Halakha [Rav Eliezer Mélamed], volume 2, page 196,

Otsrot Hahalakha - Hachabbath Véhilkhotéha [Rav Aharon Zakaï], chapitre 32, note 12, page 236,

Or Létsion, volume 2, chapitre 42, Halakha 2.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Rambam - Hilkhot Dé'ot (Traits de caractère)

Rambam - Hilkhot Dé'ot (Traits de caractère)

Un véritable guide de vie qui enseigne les comportements que l'homme doit adopter : dans son hygiène de vie, dans l'amélioration de ses traits de caractère, ainsi que dans ses relations avec autrui.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN