Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Avoir une bombe lacrymogène

Rédigé le Dimanche 18 Juin 2017
La question de Sarah T.

Chalom,

Au vu de la situation risquée que nous vivons en France dans certains quartiers, peut-on se munir d'une bombe lacrymogène ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19174 réponses

Bonjour,

Il est absolument permis de se munir d'une bombe lacrymogène.

Pour une utilisation optimale, lisez le mode d'emploi, qui suit :

Pour les hommes

Si nous cessons de parler au Beth Haknesset [bien entendu, il faut y aller] et si nous étudions les lois du Chabbath afin de les appliquer, nous n'avons strictement rien à craindre.

Voir Talmud Chabbath 118b et Talmud Kétoubot 66b.

Si nous n'agissons pas ainsi, même la meilleure bombe n’aura aucun effet.

Voir :

Michné Halakhot, volume 13, question 23,

Pisské Techouvot, chapitre 124, passage 7,

Beth Hillel, volume 36, pages 64-70.

Pour les femmes

Si elles respectent scrupuleusement les lois de la Tsniout de l’habillement, les lois du Chabbath, les lois des Brakhot qui précèdent et qui suivent la consommation des aliments [et les lois de la pureté familiale, pour les femmes mariées], elles n’auront rien à craindre.

N'est-il pas écrit explicitement :

"[Si] Hachem est avec moi [car je respecte Sa volonté], je ne crains rien : les hommes, que pourraient-ils contre moi ?". Téhilim 118, verset 6.

"Hachem est mon Berger [si je Le considère ainsi, alors], je ne manquerai de rien. […] Même si je suis dans la sombre vallée de la mort, je ne craindrais aucun mal car Tu serais avec moi. Ton soutien et Ton appui seraient ma consolation. Tu dresses la table devant moi, à la face de mes ennemis…". Téhilim 23, verset 4.

"Que tous les peuples m'entourent [mais] avec le nom d'Hachem [si je respecte Sa volonté], je les tuerai et je les détruirai. Qu'ils me cernent de toute part [mais] avec le nom d'Hachem [si je respecte Sa volonté], je les tuerai et je les détruirai. Qu'ils m'entourent comme des abeilles, qu'ils soient brûlants comme un feu [mais] avec le nom d'Hachem [si je respecte Sa volonté], je les tuerai et je les détruirai. Hachem est ma force et a toujours été un sauveur pour moi [lorsque j'ai respecté Sa volonté]". Téhilim 118, versets 10-14.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur