Bénédiction sur une purée industrielle

Rédigé le Mercredi 3 Juillet 2019
La question de Guy C.

Bonjour,

Quelle Brakha devons-nous faire sur de la purée industrielle en sachet ?

Merci de donner les références halakhiques.

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28255 réponses

Bonjour,

Apparemment, d’après la majorité des décisionnaires, avant de consommer les purées instantanées [en flocons], il faut réciter la Brakha Chéhakol Nihya Bidvaro.

Ceci est valable même si, de nos jours, on cultive spécialement des pommes de terre pour la fabrication de ces purées. Cela est dû au fait que les pommes de terre ont été cuites, écrasées et déshydratées par un processus industriel et complètement transformées par l’être humain - Le légume « n’est vraiment plus reconnaissable ». Un argument plus ou moins identique est mentionné par nos maîtres à propos du chocolat. Voir :

https://www.torah-box.com/question/brakha-du-chocolat_38410.html

En cas d’erreur : si l’on a récité Boré Peri Haadama, on est acquitté.

Voir : Birkat Hachem, volume 3, chapitre 7, Halakha 42, Otsrot Hahalakha - Habrakha Véhilkhotéha [Rav Aharon Zakaï], chapitre 36, note 8, Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 202, passage 40, note 45, Vézot Habrakha [édition 5760], page 239, Or Létsion, volume 2, chapitre 14, Halakha 2, Daat Oréa’h [Rav ‘Hagay Elyachiv Naé], page 271, Dvar Halakha, page 131, fin de la Halakha 2 et note 2, page 134, Halakha 7, page 137, Halakha 9, Chaaré Habrakha, pages 716-717, Torat Habrakhot [Rav Efraïm ‘Oved], chapitre 9, Halakha 4, Pisské Techouvot, chapitre 202, passages 19 et 21.

D’après certains décisionnaires, la Brakha à réciter est Boré Péri Haadama. Voir :

‘Assé Lékha Rav [Rabbi ‘Haïm David Halévi], volume 4, réponse 23, Vézot Habrakha, page 239, au nom de Rav Chlomo Zalman Auerbach, Halakha Broura [Rav David Yossef], volume 10, page 216.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN