Logo Torah-Box

Béréchit : "Elo-him", pluriel ?

Rédigé le Mercredi 26 Février 2020
La question de David B.

Bonjour,

J'ai souvent entendu que, dans le premier verset de la Genèse, "Elo-him" est un pluriel, mais Rachi dit que cela représente la justice d'Hachem.

Pouvez-vous m'éclairez plus s'il-vous-plait ?

Cordialement.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37873 réponses

Bonjour,

Il n’y a aucune contradiction.

L’explication de Rachi

Le Nom Élo-him désigne Hachem lorsqu’il Se présente dans Son attribut de justice, en tant que dirigeant, législateur et juge de l’univers.

Il représente Hachem comme ayant manifesté Sa volonté de Se donner au monde et de le gouverner en tant que Roi.

Ce Nom est utilisé pour le récit de la création du monde, car la « justice » représente l’état idéal du monde. C'est-à-dire que l’idéal, pour l’homme, est d’être jugé selon ses actes sans recourir à aucune pitié ou miséricorde et qu’il soit « récompensé » selon ses mérites et à la juste mesure de ses actions. Cependant, étant donné qu’il lui aurait été « difficile » de survivre sans pitié et sans indulgence, Hachem a associé Son Nom de miséricorde afin de tempérer Son strict jugement.

Voir Rachi, passage Bara Élo-him sur Béréchit, chapitre 1, verset 1 et Le ‘Houmach, édition Edmond J. Safra, page 3.

Le pluriel du Nom Élo-him

Ce Nom est au pluriel, étant donné qu’il renferme les nombreuses facettes de la révélation d’Hachem dans ce monde. Hachem, bien qu’étant unique [É’had], mais Ses rapports avec notre monde apparaissent sous des aspects différents / variés [et parfois, contradictoires : bon, miséricordieux, sage, justicier, punisseur, etc.].

Le pluriel du Nom Élo-him met également en évidence la perfection d’Hachem, Celui qui est le Tout-Puissant, étant à l’origine de toutes les forces de ce monde.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 5, Halakha 1, Maharal [Gour Arié] sur Rachi, passage Hachem Élo-him, Béréchit, chapitre 2, verset 5, Rabbénou Bé’hayé sur Béréchit, chapitre 1, verset 1, chapitre 28, verset 12, Malbim sur Béréchit 1, verset 1.

Il est à noter que la Torah utilise le terme Elohim pour qualifier les Dayanim [juges]. C’est toujours dans le même ordre d’idées : car ils possèdent de nombreux pouvoirs.

Voir Chémot, chapitre 22, verset 8.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN