Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:20 : Mise des Téfilines
05:51 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:57 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03

Hiloulot du jour
Rav Chlomo Kluger
Yossef Hatsadik
Afficher le calendrier
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Jeudi 30 Juin 2022

Combien prier pour une personne malade ?

Rédigé le Dimanche 15 Mai 2022
La question de Maryse M.

Bonjour Rav,

Pendant combien de jours dois-je lire les Téhilim pour une personne qui a la maladie et qui est en soin plusieurs fois par mois ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31021 réponses

Bonjour,

1. Il n'y a pas de limites pour les prières à réciter en faveur d'une personne malade. Plus nous prions et plus nous prenons conscience qu'Hachem, le Créateur, est à l'origine de tout [et il y a des raisons à tout], mieux c'est. Un chapitre de Téhilim par jour est déjà bien.

2. Il est obligatoire de soigner le malade sans négliger la moindre procédure médicale. Il faut tout faire afin de lui assurer la meilleure santé et prier sans cesse afin qu'il mérite une longue vie. Talmud Brakhot 10a, Baba Kama 46b, Birké Yossef, passage 2 sur Yoré Déa, chapitre 336, Kitsour Choul'han 'Aroukh [Rav Chlomo Ganzfried], chapitre 192, Halakha 3, Torah Temima sur Dévarim 22, verset 18, Tsits Eliézer, volume 12, réponse 43, volume 11, réponses 41-42, volume 17, réponse 2, Iguerot Kodech [Rabbi Menahem Mendel Schneerson], volume 3, page 297 et volume 4, page 872, Ye'havé Daat, volume 1, réponse 61, Te'houmine, année 5765, volume 25, page 22, Sifté Cohen, passage 1 sur Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 338, Torah Chébé'al Pé, volume 25, pages 144-150.

3. On ne prie pas pour approcher la mort d'un malade. Celui qui est en mesure d'exaucer la prière d'une personne désirant le décès est [également] en mesure d’accepter sa prière si elle désire voir ses souffrances [morales ou physiques] disparaître. Pour les détails, voir ici : https://www.torah-box.com/question/prier-pour-mourir_15475.html

4. S’il s’agit d’un malade qui, selon les médecins, n’a aucune chance de survivre [c.q.f.d. car « parfois », les médecins ne font pas toujours preuve d'une transparence totale - Iguerot Moché, ‘Hochen Michpat, volume 2, question 72] et est condamné à souffrir, il est permis de ne pas lui donner des médicaments permettant d’allonger ses jours et de prier pour qu’il quitte ce monde ou pour qu’il cesse de souffrir. Iguerot Moché, ‘Hochen Michpat, volume 2, questions 73, 74 [passages 2 et 4], 75.

5. Pour les prières des derniers instants, voir ici : https://www.torah-box.com/question/quel-comportement-adopter-face-au-deces-d-une-personne_34876.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN