Aujourd'hui à Paris
06:15 : Mise des Téfilines
07:19 : Lever du soleil
13:53 : Heure de milieu du jour
20:28 : Coucher du soleil
21:14 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 10 Avril 2020 à 20:17
Sortie du Chabbath à 21:27

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Comment me faire acquitter de l'allumage de 'Hanouka par mon père ?

Rédigé le Dimanche 22 Décembre 2019
La question de Ruben's A.

Chalom Rav,

J'ai lu que lorsqu'on est invité chez nos parents Chabbath 'Hanouka, on est rendu quitte de l'allumage par celui du père et que c'est mieux que ce soit lui qui allume, car la Mitsva est plus grande lorsque c'est lui qui l'a fait plutôt qu'un "envoyé".

Mon père ne connait pas très bien la Halakha (il ne vas pas penser à nous acquitter même si on lui dit) et ne prononce pas très bien les Brakhot.

Je sais aussi qu'il est très pointilleux sur le respect et ne supportera pas qu'on le reprenne ou que quelqu'un d'autre fasse l'allumage à sa place.

Comment puis-je faire pour que son allumage m'acquitte ?

La réponse de Rav Shimon GRIFFEL
Rav Shimon GRIFFEL
251 réponses

Bonjour,

Vous affirmez pouvoir être acquitté par l'allumage de votre père. Cela n'est pas exact, puisque vous êtes marié et que vous ne faites plus partie de la maison de vos parents. Vous avez donc l'obligation d'allumer par vous-même.

Néanmoins, étant donné que vous êtes invité, il vous est possible de donner une somme symbolique au maître de maison pour vous associer à son allumage ou au minimum d'en acquérir une partie. Il sera alors préférable de mettre un peu plus d'huile que d'habitude.

Voir Choul'han Aroukh 677, 1 et Michna Beroura passages 3 et 4.

Selon Rav Ovadia Yossef, si vous prenez vos repas chez vos parents, vous n'avez pas besoin de faire d'acte pour acquérir une part de l'huile de vos parents (Yé'havé Da'at vol. 6, 43).

Selon de nombreuses opinions, il vous est aussi éventuellement possible de décider de ne pas vous associer à l'allumage de votre père et d'allumer séparément avec Brakha.

Voir Chout Maharil 156, Teroumat Hadéchen 101, Rema et Peri 'Hadach 677, 3, Chout Maharchal 85, Chla Hilkhot 'Hanouka et Maté Moché 883.

Mais le Cha'aré Ephraïm 42 pense que cela n'est pas possible pour un Séfarade.

Voir aussi Eliyah Rabba 677, 4 qui s'allonge sur cette question et qui repousse le Cha'aré Ephraïm. Malgré cela, Rav Ovadia Yossef pense qu'il n'est pas possible d'allumer avec Brakha.

Dans le cas où vous décidez de vous associer avec votre père, son allumage vous acquittera malgré les problèmes que vous soulevez. La Mitsva de 'Hanouka n'est a priori pas une Mitsva qui incombe à chacun, mais qui s'applique au foyer. Une fois que le maître de maison aura allumé, la Mitsva aura été remplie comme il faut. Il n'est donc pas nécessaire de penser à acquitter les habitants de la maison.

Par ailleurs, l'omission de la Brakha et, a fortiori, une mauvaise prononciation, n'invalident pas la Mitsva. L'allumage de votre père est donc valide, au moins à posteriori.

Si cela est possible, il est donc préférable que vous allumiez séparément avec Brakha avant votre père, sauf dans le cas où vous suivez l'avis de Rav Ovadia Yossef, auquel cas vous vous associerez avec votre père.

Nous restons à votre disposition, Bé'ézrat Hachem, pour toute question.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Shimon GRIFFEL
Projet dédié par un généreux donateur