Aujourd'hui à Paris
05:22 : Mise des Téfilines
06:35 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:15 : Coucher du soleil
22:07 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Comment préserver ses yeux ?

Rédigé le Mercredi 8 Juillet 2020
La question de Mickael A.

Bonsoir Rav,

Comment préserver mes yeux ?

La réponse de Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
397 réponses

Chalom Ouvrakha,

Voici quelques conseils de nos Sages pour protéger ses yeux :

- Savoir que regarder une femme est un interdit de la Torah qu’on mentionne tous les matins dans le Chéma',

- Il ne faut pas se mettre dans une situation où on peut être amené à fauter. De même, il faut s’interdire un téléphone sans filtre sérieux et ne pas aller dans des endroits tels que plages, centres commerciaux, etc. (Baba Batra 57),

- Il est formellement interdit selon la Halakha d’avoir internet sans un filtre sérieux. "Ein Apotropos La'arayot !", il n’y a personne qui peut dire qu’il est protégé. Même Assuérus a embauché des eunuques (personne à qui on a fait une opération pour couper les conduits séminales et qui n’a aucune tentation) pour protéger et garder ses femmes.

- La pensée ne peut pas supporter qu’après tous les bienfaits que D.ieu nous a fait, nous fassions des choses contre Sa volonté, comme regarder des choses interdites (Rabbénou Bé’hayé),

- S’efforcer que notre cœur ne soit pas libre de pensées de la Torah. S’il est fatigué, qu’il lise des choses simples, mais surtout ne pas se laisser vaquer (Rav Bentsion Abba-Chaoul),

- Se dire qu’il ne manque qu’un petit effort pour surmonter l’épreuve,

- Se dire : "Dans quelques années, ce sera permis, quand je serai marié",

- Se dire intérieurement et fortement : "Je vais réussir à surmonter mes pulsions",

- Il faut étudier du Moussar (morale juive) matin et soir, nuit et jour,

- Se dire qu’on va se sentir encore plus mal après la 'Avéra, car notre conscience va nous attrister. Si quelqu’un arrive à ressentir cette peine avant le péché, il en sera épargné.

- Il est plus facile de ne pas fauter, car la faute entraîne des épreuves et des souffrances atroces, que D.ieu nous en préserve (Gaon de Vilna),

- Penser dans son cœur que "plus on cède à ses tentations, plus elles grandissent", c’est comme boire de l’eau salée (Maharal de Prague, Nétivot 'Olam),

- On ne peut pas accepter intellectuellement de penser que la même tentation du non-juif (qui n’a pas d’âme élevée) soit la même que la mienne,

- Ségoula de Yossef Hatsadik de se rappeler du visage de son père, ce qui remplira son cœur de honte,

- Se dire que le fait de se battre contre son penchant fait plus grandir son ascension spirituelle que si l'on faisait des Mitsvot positives. Le Gaon de Vilna dit qu’il y a 300 mondes pour celui qui se détourne du mal et 10 pour celui qui fait du bien (Brakhot 6),

- S’il est célibataire, il se dira que D.ieu va publier dans le Ciel, devant des milliers de justes, qu'il garde ses yeux (Pessa'him 113),

- Il est plus facile de kiffer ses bonnes actions que les mauvaises (Gaon de Vilna),

- Se dire : "Ce n’est pas moi qui veux, c’est le mauvais penchant qui est en moi". Le Rav Dessler dit que la faute du premier homme est d’avoir fait pénétrer le Satan en lui. Celui-ci fait croire à l’homme que c’est l’homme qui a envie, alors que c’est une tentation, à la base, extérieure.

- Dire à voix haute : "Quoi ? Le Satan veut me faire tomber !", comme Rabbi Amram 'Hassida qui a criéé au feu en se voyant aller vers les jeunes filles (Kidouchin 81),

- Se renforcer en Emouna (foi en D.ieu) en se disant : "Si D.ieu m’a envoyé cette tentation, c’est que je peux la surmonter". Il est écrit que D.ieu n’envoie que des tentations que l’on peut surmonter (Ramban Ch'aar Hagmoul sur Midrash Rabba 32,17),

- D.ieu a créé le penchant du mal et la Torah comme épice. Le Ben Yéhoyada dit qu’une épice donne du goût, tout comme dans notre étude on doit avoir du goût et mettre du cœur pour parer aux incitations du Satan. Le mot "Tavlin" ("épice") est composé des lettres de "Yitèn Lèv" "il mettra son cœur" ; c’est uniquement une étude avec intérêt, feu et amour qui peut combattre le feu du Satan.

- Apprendre à se concentrer sur une question intéressante avant de sortir,

- Lorsqu’on s’empêche de regarder, c’est le moment propice où toutes nos prières peuvent être exhaussées, car l’effort est puissant,

- Après s’être empêché de regarder, il faut se remplir de joie, car on a été plus grand qu’un ange. Cela aide pour la prochaine épreuve, car le cerveau va enregistrer que s’écarter du mal procure une grande et profonde satisfaction.

- Le Rav Ovadia dit qu’il a mérité que tous ses enfants soient dans la Torah et soient des Rabbanim, car, lorsqu’une femme entrait au Beth Din (tribunal rabbinique), il ne la regardait pas,

- Le Rav Aharon Kotler a eu une vision interdite et a commence à pleurer en disant à D.ieu : "Tu as pris tout le monde dans la Shoah, et moi non !"

- Le Rav Wasserman et le Rav Shkop ne regardaient que par terre.

- Le Ben Ich 'Haï dit que les yeux sont composés de 4 couleurs, comme le Tétragramme : Youd, la pupille, Hé, la couleur (bleu, vert, noir), Vav, le trait qui est autour de la couleur, Hé, le blanc de l’œil.

- Le Zohar écrit : "D.ieu dit que celui qui garde ses yeux est à Lui".

- Surtout se rappeler que la Téchouva existe ! 

Et surtout... Prier de tout son cœur, ses membres, sa chair pour être épargné de la tentation.

Kol Hakavod, je suis sûr que beaucoup vont se renforcer grâce à votre question !

Béhatsla'ha !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU