Aujourd'hui à Paris
04:25 : Mise des Téfilines
05:51 : Lever du soleil
13:49 : Heure de milieu du jour
21:46 : Coucher du soleil
22:45 : Tombée de la nuit

Paracha Nasso
Vendredi 5 Juin 2020 à 21:31
Sortie du Chabbath à 22:55

Hiloulot du jour
Rav Yaakov 'Haïm Sofer (Kaf Ha'hayim)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Comment reconnaître la présence de gélatine dans un produit ?

Rédigé le Mercredi 21 Juin 2017
La question de William M.

Bonjour Rav,

Je viens de lire dans une question de Torah-box que les sorbets Picard étaient tolérés (non-Cachères au sens propre), à condition de vérifier l'absence de lait et de gélatine dans la composition du produit.

Pourriez-vous nous expliquer comment sont codées ces fameuses gélatines, qui sont aussi nombreuses qu'obscures pour tout un chacun ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20419 réponses

Bonjour,

En général, nous faisons confiance aux producteurs et à la législation, donc :

Lorsqu’un produit alimentaire contient de la gélatine, cela est mentionné : « Gélatine » ou E 441.

Cependant, parfois, la présence de gélatine est dissimulée sous les termes « Additif » ou « Stabilisant » !

Attention, certaines études menées par des associations de consommateurs ont prouvé que l’on n’est pas suffisamment informé sur la composition des produits et il faut, toujours, faire preuve de vigilance.

La question concernant la gélatine provenant d'animaux purs non-Cachères [n'ayant pas été abattus par un sacrificateur rituel] ou de porc, a été traitée par les plus grands décisionnaires du siècle passé.

Voir :

Rav 'Haïm Ozer Grodzinski dans Chout A'hiezer, volume 3, question 33, passage 5,

Rav Ye'hezkel Avramski rapporté dans une Techouva au début du Tsits Eliezer, volume 4,

Rav Ovadia Yossef dans Yabi'a Omer, volume 8 - Yoré Déa, question 11,

Rav Itshak Weiss dans Min'hat Its'hak, volume 3, question 147 et volume 5, question 5,

Rav Tsvi Pessah Franck dans Har Tsvi Yoré Déa, question 83,

Rav Menaché Kleïn dans Michné Halakhot, volume 3, question 111,

Rav Moché Sternboukh dans Techouvot Véhanhagot, volume 2, question 381 et volume 3, question 255,

Rav Moché Feïnsteïn, dans Iguérot Moché Yoré Déa, volume 2, question 27,

Rav Chlomo Stern dans Or'hot, volume 53, année 5761, pages 35-37,

Rav Yéhouda Charchavski dans Beth Hillel, volume 22, année 5765, pages 69-72,

Rav Moché Lévi dans Vaya'ane Chmouel, fin du volume 6, pages 1-29,

Rav Gabriel Krauss de Londres a fait une très belle étude à ce sujet dans "Hamayan", volume 13.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN