Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:30 : Mise des Téfilines
06:42 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:07 : Coucher du soleil
21:58 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Date de fin de l'année de deuil de ma mère

Rédigé le Mardi 8 Mars 2016
La question de Annie L.

Bonjour Rav,

Ma maman est décédée le 22 avril 2015.

A quelle date doit-on faire la fin du Kaddich ? Quand sera la fin de l'année de deuil, et que dois-je faire ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31611 réponses

Bonjour,

D'une manière générale, vous pouvez calculer facilement la date d'une Hazkara et connaitre les dates du deuil grâce à cet outil : http://web.torah-box.com/dates/deces

Votre maman est décédée le mercredi 22 avril 2015.

Ce jour coïncide avec le 3 du mois d'Iyar.

Vous ne mentionnez pas la date de l'enterrement.

Cette année [5776], nous avons deux mois d'Adar, le calcul des dates qui suivent est basé sur cette donnée. Le second mois d'Adar compte pour un mois à part entière.

Le Kaddich

Dans la plupart des communautés, le Kaddich est récité durant les onze premiers mois, puis l'on cesse durant la première semaine du douzième mois pour reprendre jusqu'à la fin du douzième mois et du jour anniversaire du décès. Dans les  communautés Ashkénazes, le Kaddich est récité durant 11 mois, uniquement.

Dans votre cas, le Kaddich doit donc être récité jusqu'au samedi 2 Adar 2 - 12 mars 2016, inclus.

Du dimanche 13 mars au samedi 19 mars 2016, il faut cesser de réciter le Kaddich.

A partir du samedi soir 19 mars 2016, il faut reprendre la récitation du Kaddich jusqu'au lundi 11 avril inclus.

Les lois du deuil applicables durant les douze mois

Les lois du deuil applicables durant les "douze mois" sont en vigueur jusqu'à la fin de la journée précédant le jour anniversaire de l'enterrement].

Contrairement aux lois du deuil en vigueur durant les "trente jours", les lois du deuil des "douze mois", prennent fin en soirée. Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 395, Halakha 3 et Badé Hachoul'han chapitre 395, passage 15-16.

Puisque vous ne mentionnez pas la date de l'enterrement dans votre question, voici un exemple :

Si l'enterrement a eu lieu le jeudi 24 avril 2015 - 5 Iyar 5775, les lois du deuil applicables durant l'année sont en vigueur jusqu'au mardi 12 avril 2016 - 4 Nissan 5776 en fin de soirée.

Les "douze mois"

La date de la cérémonie de "l'année" est fixée au dimanche soir 10 avril 2016 après la tombée de la nuit [c'est la date du décès qui est décisive - Voir 'Hazon Ovadia "Avélout", volume 3, page 200].

Elle peut débuter en journée, mais il faut absolument réciter des Michnayot, des Téhilim et dire des paroles de Torah, après la tombée de la nuit.

Les "onze mois"

Dans certaines communautés, on célèbre également, le "onzième mois".

En ce qui vous concerne, c'est le samedi 12 mars 2016 après la tombée de la nuit [c'est également la date du décès qui est décisive]. Il va sans dire que dans une telle éventualité, les lois du deuil applicables durant l'année sont encore en vigueur jusqu'à la fin du douzième mois comme mentionné ci-dessus.

Si vous désirez organiser la Azkara le jeudi 10 mars ou le dimanche 13 mars, cela est possible.

Dans certaines communautés, les "Onze mois" et les "Douze mois" de la première année sont fixés par rapport à la date de l'enterrement.

Les années suivantes, c'est toujours la date du décès qui est décisive.

N.B.

Durant la cérémonie des "douze mois" [et des onze mois, pour ceux qui ont l'habitude de la célébrer], il est habituel :

1. De rassembler des personnes afin qu'ils écoutent des paroles de Torah prononcées par un Rabbin.

2. D'organiser une lecture de Téhilim et de Michnayot.

3. De servir des aliments sur lesquels les invités réciteront les bénédictions respectives.

4. De se renforcer sur la pratique des Mitsvot et d'en choisir quelques-unes que l'on accomplira sans la moindre faille ou le mieux possible.

Les femmes et les hommes peuvent se trouver dans une même salle mais il faudra placer une séparation.

Tout ceci est d'une extrême importance pour le défunt et c'est la meilleure manière de lui témoigner du respect.

Le jour anniversaire du décès, il est habituel de se rendre sur la tombe du proche disparu en présence de dix personnes [minimum] afin de réciter le Kaddich et certains passages figurant dans les livres de prières.

Je suis à votre entière disposition pour toute question supplémentaire.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN