Aujourd'hui à Paris
06:20 : Mise des Téfilines
07:23 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:25 : Coucher du soleil
21:10 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Gélatine bovine dans vitamine pour femme enceinte

Rédigé le Dimanche 11 Juin 2017
La question de Lilie Z.

Bonjour Rav,

Etant actuellement enceinte de plus de 3 mois (bientôt 4), mon gynécologue m'a prescrit une vitamine Gynefam (en capsule) pour avoir les apports essentiels pendant ma grossesse et rendre le bébé plus fort et intelligent dans son développement.

Le soucis c'est que j'ai vu dans la composition qu'il y avait dans la capsule de la gélatine d'origine bovine (bœuf ou porc j'imagine), et, du coup, je ne peux pas prendre cette vitamine.

J'ai essayé de trouver une équivalence, mais la seule qui est plus ou moins possible contient de la gélatine de poisson (donc douteux, car on ne sait pas de quel poisson il s'agit).

Comment puis-je faire ? Puis-je prendre quand même cette vitamine ou carrément m'en passer ?

J'ai peur que si je ne la prends pas, cela ait un effet néfaste sur le bébé, mais en même temps il y a un réel problème de Cacheroute.

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19186 réponses

Bonjour,

La consommation de produits à base de gélatine [provenant de porc ou d'animaux purs non Cachères - sans Che'hita] fait l'objet d'une très grande discussion parmi les décisionnaires.

Voir :

Rav 'Haïm Ozer Grodzinski dans Chout A'hiezer, volume 3, question 33, passage 5,

Rav Ye'hezkel Avramski rapporté dans une Techouva au début du Tsits Eliezer, volume 4,

Rav Ovadia Yossef dans Yabi'a Omer, volume 8 - Yoré Déa, question 11,

Rav Itshak Weiss dans Min'hat Its'hak, volume 3, question 147 et volume 5, question 5,

Rav Tsvi Pessah Franck dans Har Tsvi, Yoré Déa, question 83,

Rav Menaché Kleïn dans Michné Halakhot, volume 3, question 111,

Rav Moché Sternboukh dans Techouvot Véhanhagot, volume 2, question 381 et volume 3, question 255,

Rav Moché Feinstein, dans Iguérot Moché, Yoré Déa, volume 2, question 27,

Rav Chlomo Stern dans Or'hot, volume 53, année 5761, pages 35-37,

Rav Yéhouda Charchavski dans Beth Hillel, volume 22, année 5765, pages 69-72,

Rav Moché Lévi dans Vaya'ane Chmouel, fin du volume 6, pages 1-29.

Rav Gabriel Krauss de Londres a fait une très belle étude à ce sujet dans "Hamayan", volume 13.

Etc.

La plupart d'entre eux interdisent.

Certains permettent, et, d'autres, uniquement, en cas de vrai besoin.

Certains parlent d'une gélatine fabriquée à base d'os, alors que, de nos jours, elle est fabriquée à base de peaux.

Les données ont, certainement, changé dans certains cas.

En ce qui vous concerne :

1. Il faut préférer les produits sans gélatine. Il en existe certainement.

Consultez votre médecin traitant.

2. S'il n'en existe pas [ce serait étonnant] et que ces produits sont vraiment indispensables, il est possible d'adopter une attitude permissive.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur