Logo Torah-Box

J'entends 'Alénou pendant "Ouva Létsion"

Rédigé le Mardi 21 Décembre 2021
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

J’ai entendu que lorsqu’on entend "Alénou Léchabéa'h" et "Hachem Mélèkh", peu importe dans quel paragraphe de la Téfila où on se trouve, on doit se lever et réciter 'Alénou.

Or, si je me trouve à "Ouva Létsion", je dois donc me lever et réciter avec l'assemblée. Une fois fini, je reprends où j’en étais ; dois-je ensuite refaire "Alénou Léchabéa'h" au moment où j’arrive bien à ce paragraphe dans ma Téfila ?

Merci Rav pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38960 réponses

Bonjour,

Si vous vous trouvez au milieu de Ouva Létsion et que l'assemblée récite 'Alénou Léchabéa'h :

1. Il faut se lever car toute l'assemblée est débout en l'honneur d'Hachem. Massékhet Dérekh Erets, chapitre 4, Halakha 5, Yé'havé Da'at, volume 3, question 32 et volume 6, question 8.

2. Vous vous pencherez en avant lorsque l'assemblée agira de la sorte. 'Od Yossef 'Haï, Parachat Ki Tissa, Halakha 22.

3. Il n'est pas nécessaire de réciter 'Alénou Léchabéah avec l'assemblée. Vous le réciterez uniquement à la fin de VOTRE prière. Vayachov Hayam, volume 1, réponse 5, Min'hat Its'hak, volume 9, réponse 8, Yalkout Yossef, chapitre 132, Halakha 20.

4. Une autre opinion est mentionnée dans Or Létsion, volume 2, chapitre 7, réponse 38, Iché Israël, chapitre 26, Halakha 15, Yedé Cohen - Kountrass 'Hilouké Minhaguim, page 46, Pisské Techouvot, chapitre 132, passage 7.

5. Pour d'autres endroits de la prière où il faut se lever pour ne pas faire de différence avec l'assemblée, voir ici :

https://www.torah-box.com/question/tefila-suivre-la-position-de-l-assemblee_4030.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Rabbi 'Haïm Kanievsky

Rabbi 'Haïm Kanievsky

Recueil autobiographique. Histoires, anecdotes, enseignements classés par thèmes et une centaine de photos en couleur.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN