Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:40 : Mise des Téfilines
06:02 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:33 : Coucher du soleil
22:30 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Je suis Cohen, bénir ma femme le vendredi soir ?

Rédigé le Mercredi 10 Juin 2020
La question de Cohen E.

Bonjour Rav,

Est-il bien de bénir sa femme comme on fait aux enfants le vendredi soir, sachant que je suis Cohen ?

Merci.

La réponse de Rav Nethanel GAMRASNI
Rav Nethanel GAMRASNI
425 réponses

Bonjour,

Le vendredi soir, il est de coutume et fortement encouragé que le papa bénisse ses enfants. D'autres disent que la maman aussi bénira ses enfants le vendredi soir après que ses enfants lui aient embrassé la main. Cette coutume s'applique à tous, Cohen, Lévi ou Israël. Il n'y a pas de préférence à ce que la bénédiction vienne d'untel ou d'untel, la bénédiction de l'homme le plus simple ne doit pas paraître légère à nos yeux (Méguila 15a), hormis Birkat Cohanim, qui est une Mitsva qui concerne uniquement les Cohanim qui les enjoint à bénir les Bné Israël.

Pour répondre à votre question, il n'existe pas de coutume à ce que le mari bénisse sa femme le vendredi soir, bien que vous soyez Cohen, cependant, il n'y a pas d'interdiction à cela.

L'homme peut bénir sa femme, et vice versa.

Le vendredi soir, l'homme doit complimenter son épouse pour tous les efforts fournis quant à la préparation du Chabbath, la complimenter sur les mets délicieux, les 'Hallot, les plats, les salades, etc., lui souhaiter "Chabbath Chalom" accompagné d'un grand sourire, cela lui apportera beaucoup de joie dans son cœur et, par conséquent, le respect apporté par le mari à son épouse apportera la Brakha d'Hachem sur le couple.

Quelle meilleure bénédiction que celle d'Hachem !!

Voir 'Hével Na'halato volume 5,5, Yalkout Yossef 271,1, Kitsour Choul'han 'Aroukh chapitre 76, 'Hatam Sofer sur Parachat Nasso, Baèr Hétev chapitre 262, Pélé Yoets Brakhot, Ma'avar Yabok Sifté Rénanot chapitre 43, Siddour Yaabets 7, Yossef Omets chapitre 70, Kaf Ha'haïm 262,17 et Baba Métsia 59a.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Nethanel GAMRASNI