Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:21 : Mise des Téfilines
08:27 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:39 : Coucher du soleil
18:28 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Israël Lipkin Salanter
Afficher le calendrier

L'origine de l'interdiction du Zéra' Lévatala

Rédigé le Mercredi 6 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Quel interdit des 613 Mitsvot proscrit-il le Zéra’ Lévatala ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28969 réponses

Bonjour,

Rabbénou Chnéor Zalman, l’auteur du Choul'han ‘Aroukh Harav et du Tania, explique, d’une manière extraordinaire, la raison pour laquelle la Torah n’a pas interdit cette faute d’une manière explicite. Voir Tania, fin du chapitre 7.

A. D’ordre Toraïque [Mine Hatorah] ou d’ordre rabbinique [Midérabanane] ?

1. D’après certains de nos maîtres, il s’agit d’une interdiction Mine Hatorah - d’ordre Toraïque.

Voir Tossefot, passage Véha sur Talmud, Sanhédrin 59b, Maguène Avraham, passage 14 sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 3, A’hiézer, volume 3, réponse 24.

2. Certains décisionnaires pensent qu’il s’agit d’une Halakha Lemoché Misinaï - interdiction transmise, oralement, à Moché, sur le Mont Sinaï. La source de très nombreux enseignements et de très nombreuses lois est une Halakha Lemoché Misinaï - cela leur confère le statut Mine Hatorah, selon la grande majorité de nos maîtres. Voir Encyclopédia Talmudit, volume 9, pages 372-379.

Il est à noter que la forme des Téfilines et la couleur noire des lanières, sont, également, une Halakha Lemoché Misinaï - Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 32, Halakha 44 et chapitre 33, Halakha 3.

3. Certains décisionnaires pensent qu’il s’agit d’une interdiction d’ordre rabbinique.

Voir Encyclopédia Hilkhatit Refouit, volume 3, page 370.

B. Quelles sont les sources dans la Torah ?

1. Les décisionnaires selon lesquels il s’agit d’une transgression Mine Hatorah tirent l’interdiction du verset proscrivant l’adultère : Chémot, chapitre 20, verset 13.

Voir Encyclopédia Hilkhatit Refouit, volume 3, page 371 et les commentateurs sur l’opinion de Rabbi Yichmaël dans le Talmud, Nidda 13b.

2. Certains de nos maîtres tirent l’interdiction de Dévarim, chapitre 23, verset 10 : « Tu te garderas de toute chose mauvaise ». Pour la définition de chose mauvaise : Rachi sur Béréchit, chapitre 38, verset 7.

Voir Iguerot Moché, Even Haézer, volume 3, réponse 14 et A’hiézer, volume 3, réponse 24.

3. Certains de nos maîtres tirent l’interdiction de Béréchit 1, versets 22, 28 et chapitre 9, verset 7 où il s’agit de la Mitsva consistant à avoir des enfants : Le Zéra’ Lévatala est l’inverse de Pirya Vérivya [avoir des enfants].

Voir Tossefot, passage Chaloch sur Talmud, Yébamot 12b et Tossefot, passage Véha sur Talmud, Sanhédrin 59b.

4. D’après l’auteur du ‘Aroukh Laner et l’auteur du Binyan Tsion, réponse 137, l’interdiction est déduite du verset duquel on apprend le Bal Tach’hit : abîmer ce qui peut être utilisé à bon escient.

5. Certains de nos maîtres déduisent l’interdiction du récit relatant les fautes de la génération du déluge. Le Zéra’ Lévatala faisait partie des fautes ayant entraîné le déluge.

Voir Levouch - Even Haézer, chapitre 23, Halakha 1, Rachi, passage Kéilou sur Talmud, Chabbath 41a, Rachi, passage Kéilou sur Talmud Nidda 13a, Pirké Derabbi Eliézer, chapitre 25, Torah Chléma, passage 150 sur Béréchit, chapitre 6 [page 398].

6. Certains de nos maîtres déduisent l’interdiction du récit de ‘Ère et Onan [transgressant cette faute] dans Béréchit, chapitre 38, versets 7-10.

Voir Encyclopédia Hilkhatit Refouit, volume 3, page 372, note 154.

7. Certains de nos maîtres déduisent l’interdiction du verset proscrivant le meurtre, étant donné que le fauteur détruit la source de vie.

Voir Encyclopédia Hilkhatit Refouit, volume 3, page 373, note 156.

Certaines des sources précitées sont discutées par ceux qui pensent qu’il s’agit d’une interdiction d’ordre rabbinique. Voir Encyclopédia Hilkhatit Refouit, volume 3, pages 373-374.

Toutes les références de cette réponse sont tirées de : Encyclopédia Hilkhatit Refouit, volume 3, page 370 et suivantes.

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN