Aujourd'hui à Paris
06:53 : Mise des Téfilines
07:59 : Lever du soleil
12:35 : Heure de milieu du jour
17:10 : Coucher du soleil
17:59 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéra
Vendredi 15 Novembre 2019 à 16:52
Sortie du Chabbath à 18:01

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

La raison de la Mitsva de "Chiloua'h Hakèn"

Rédigé le Mardi 20 Juin 2017
La question de Léa B.

Bonsoir,

J'ai une question à laquelle je ne trouve aucune réponse.

Pourquoi est-ce une Mitsva de chasser un pigeon qui a pondu des œufs et de "tuer" l'œuf en le touchant, sachant que si, on le touche, le pigeon ne viendra plus couvrir les œufs et donc ces derniers mourront ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17088 réponses

Bonjour,

La Mitsva du Chiloua’h Haken - « Chasser la mère de son nid » est la suivante :

Hachem permet à l’homme d’utiliser ou de consommer la chair des animaux Cachères [poissons, volailles, bétail, etc.].

Donc, si l’on trouve un nid d’oiseaux et que l’on désire consommer les œufs ou la chair des petits et de la maman, nous devons agir conformément aux conseils de la Torah qui intervient par le biais de cette Mitsva en nous indiquant la procédure à suivre.

Selon la majorité écrasante de nos maîtres [voir plus bas], il « n’existe pas » de Mitsva consistant à chasser la maman « cruellement », sans aucune raison, ou de toucher les œufs, et ainsi, empêcher la naissance des oisillons.

Voir Chaléa’h Téchala’h [édition 5771], pages 38-43 et Elé Hamitsvot [Rav Daniel Bitton et Rav Israël Yéoshoua Hertsberg], volume 2, page 63, Halakha 8.

Ils expliquent, donc, la Mitsva, de la manière suivante :

La Torah nous dit :

Si tu désires consommer la chair d’un oiseau et qu’une maman oiseau est assise sur des œufs ou sur ses petits [dans un nid], sache qu’il ne te sera pas permis de la prendre si elle est assise sur ses œufs ou sur ses oisillons [c’est un signe de cruauté - Rambam dans Moré Nevoukhim, partie 3, chapitre 48].

Chasse-la, tout d’abord, et seulement ensuite, il te sera permis de la prendre et de t’emparer des œufs ou des oisillons.

De nombreux décisionnaires pensent qu’il est obligatoire de « prendre » les œufs ou les oisillons pour accomplir parfaitement la Mitsva.

D’après ces décisionnaires, pour être acquitté de la Mitsva, il suffit d’en faire l’acquisition et de les reposer dans le nid [même si la maman reviendra]. Il n’est pas nécessaire de les apporter chez soi [il n’est pas obligatoire de les toucher - Il est absolument possible de mettre des gants ou envelopper ses mains d’un tissu ou d’un sachet en plastique].

N.B.

Selon les décisionnaires suivants, même si l’on ne désire pas consommer la mère ou les oisillons, il faut chasser la mère de son nid.

‘Havot Yaïr, question 67,

Birké Yossef, passage 8 sur Yoré Déa, chapitre 292,

‘Aroukh Hachoul’han, chapitre 292, Halakha 1-2.

Elé Hamitsvot [Rav Daniel Bitton et Rav Israël Yéoshoua Hertsberg], volume 2, page 63, Halakha 8.

Selon eux, la raison de cette Mitsva nous échappe comme cela est mentionné dans les écrits de nos maîtres.

Voir Chaléa’h Téchala’h [édition 5771],  pages 261-262 et 275.

Rabbénou Bé'hayé explique :

Lorsque la maman est chassée, elle sombre dans un profond chagrin et une grande tristesse.

Ses petits enfants vont être tués.

Elle décide de se donner la mort.

Dans le ciel, l'ange des oiseaux s'adresse à Hachem afin qu'Il ait pitié d'elle.

La bonté d'Hachem se réveille alors, et, à ce moment, tous ceux qui se trouvent dans une situation pénible et fâcheuse tirent profit de cet élan de miséricorde et bénéficient de la bonté du Créateur.

Voir Chaléa'h Téchala'h [édition 5771], page 268.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur