Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:34 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:04 : Coucher du soleil
21:54 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Nous avons sorti le mauvais Séfer Torah...

Rédigé le Jeudi 19 Mai 2016
La question de Yaakov A.

Chalom Rav,

Nous avons sorti du Hékhal un Séfer Torah par erreur, qui n'était pas à la bonne page pour la lecture. Il se trouve aussi qu'il n'était pas couvert d'un tissu comme le veut le Choul'han Aroukh.

Aurait-on eu le droit de le rerentrer et de prendre le bon, qui lui aurait eu deux avantages : être à la bonne page et être recouvert d'un tissu.

A mon humble avis, je me suis dit que oui.

Car l'interdit serait à cause de Bizayone Séfer Torah (manque de respect), mais le Bizayone d'être présenté nu est pire que de le rerentrer.

Qu'en pensez-vous ?

Si vous avez des références, cela m'intéresse.

Merci d'avance.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6861 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il n'y a pas d'interdiction en soi si le Séfer Torah n'est pas recouvert, car l'interdiction est de le tenir à main nue (Choul'han Aroukh Ora'h 'Haïm 147-1 et Yoré Déa 282-4, et Tour ainsi que Maarit du Rav Yossef Tarani tome 1-136).

De plus, ramener le Séfer Torah est aussi un Bizayone (voir commentaire sur Choul'han Aroukh 143-4 et Kaf Ha'haïm 35), et il y aura aussi une perte de temps (voir Sim'hat Cohen responsa 38 du Rav Ra'hamim 'Haï Hawita Hacohen).

En tout cas, votre question fait l'objet d'une grande discussion. Certains permettent de ramener le Séfer puisqu'on n'a pas encore commencé la lecture (Zéra' Ya'acov Ben Naym 1), et d'autres restent perplexes (Iguerot Moché Ora'h 'Haïm tome 2-37). Enfin, le Rav Ovadia (Yabi'a Omer tome 8-15, note 4) est d'avis de ne pas ramener le Séfer, même si on n'a pas commencé à lire.

Voir responsa Har Tsvi tome 1-63.

Dans les références que je vous ai données, vous pouvez constater toutes les idées et preuves, ainsi que les réfutations de tous les grands Rabbanim.

Bonne lecture, et Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA